Strict Standards: Non-static method dcRelatedPages::relatedMode() should not be called statically in /home/gillesbe/www/ramassi/dotclear/themes/keepsake/template.php on line 55

DOC >>> Mémoire d'un saccage

Fernande Solanas, réalisateur argentin, sonde avec acuité l'histoire récente de son pays dans ce documentaire réalisé en 2003. Nous parlions la semaine dernière des nombreuses expériences d'autogestion dans ce pays, et de leur réussite pratique malgré l'opposition de toute la caste des notables, des politiques et des propriétaires. Cette page autogestionnaire de l'histoire argentine fait suite à un écroulement économique total, en 2001, lorsque le peso cesse d'être indexé sur le dollar. Dans ce film, Fernando Solanas file une chronique de l'ère Carlos Menem. De 1989 à 1999, ce président néolibéral, élève modèle du FMI, va littéralement piller le pays en privatisant à vil prix pratiquement toutes les ressources nationales. Les procédés sont les mêmes qu'en Europe, mais les mesures sont plus radicales et plus rapides, et le voile est moins épais, les positions moins hypocrites, les discours plus directs. Ainsi juste après son élection, et malgré sa triple promesse "Je ne vous trahirai pas, je ne vous trahirai pas, je ne vous trahirai pas", le jeune président n'hésite pas à renier ouvertement toutes ses promesses pour poursuivre la politique néolibérale de la dictature, au service d'une minorité conservatrice et des Etats-Unis, avec lesquels Menem déclare vouloir entretenir "des relations charnelles". C'est un virage à 180 degrés, quelques jours après son élection. S'ouvre alors une période de corruption sans précédent, et de dépeçage du pays, au profit d'une caste nationale et mondiale (dont France Telecom en France, par exemple). Voyez "Mémoire d'un saccage", un film de Fernando Solanas.



Télécharger ce film (faire clic-droit + "enregistrer la cible du lien sous")

Trackbacks

Pour faire un tracback sur ce billet : http://ramassi.net/tb.php?id=344