Strict Standards: Non-static method dcRelatedPages::relatedMode() should not be called statically in /home/gillesbe/www/ramassi/dotclear/themes/keepsake/template.php on line 55

Deprecated: Non-static method dt::str() should not be called statically, assuming $this from incompatible context in /home/gillesbe/www/ramassi/dotclear/inc/classes/class.blogpost.php on line 113

Strict Standards: Non-static method dt::_callback() should not be called statically in /home/gillesbe/www/ramassi/dotclear/inc/libs/lib.date.php on line 35

Strict Standards: Non-static method dt::_callback() should not be called statically in /home/gillesbe/www/ramassi/dotclear/inc/libs/lib.date.php on line 35

Strict Standards: Non-static method dt::_callback() should not be called statically in /home/gillesbe/www/ramassi/dotclear/inc/libs/lib.date.php on line 35

mercredi 28 avril 2010

Les mutants parlent aux mutants

L'industrie des OGM se présente comme une industrie de pointe. Cela est mensonger, son savoir est extrêmement limité sur le fonctionnement du génome. L'élaboration de plantes génétiquement modifiées relève du jeu de l'apprenti sorcier.

En effet les industriels se contentent d'introduire un gène codant pour une protéine donnée (jouant un rôle d'insecticide par exemple) au hasard dans le génome. Pour cela ils bombardent la cellule de billes de tungstène enrobées du brin d'ADN à transférer, puis ils laissent la culture se reproduire. Une grande quantité de cellules est nécessaire car toutes ne sont pas viables. Celles qui se développent, qui ne sont pas malades, et qui ont intégré le gène sont mises en culture et constituent une nouvelle variété OGM.

Notons au passage que pour distinguer les cellules OGM des autres, on rend les cellules OGM résistantes à un antibiotique, et on répand cet antibiotique dans la culture, de sorte que seules les résistantes se développent. Quand on sait la grande mobilité des gènes dans tout le règne du vivant, notamment grâce aux travaux du Pr. Luis Villareal sur les rétrovirus, on ne peut que désapprouver le fait de répandre volontairement dans la nature des gènes de résistance aux antibiotiques.

Notre science ignore pratiquement tout des conséquences possibles de telles manipulations, car elle ne comprend que très superficiellement le fonctionnement du code génétique dans un organisme vivant.

Tous les gènes sont en interaction, ils constituent un ensemble interdépendant, aussi complexe que la météo ou le fonctionnement du cerveau. Certaines études montrent que des conditions extérieures (comme une famine ou le fait d'avoir été esclave par exemple) peuvent s'inscrire dans le code génétique et influer sur les générations futures (les petits enfants sont diabétiques ou plus petits en taille pour ces deux exemples). L'étude de ces phénomènes est l'épigénétique.

La nature de ce procédé nous échappe. Seules des études statistiques mettent le phénomène en évidence. Nous ignorons également tout des "introns", ces segments répétitifs de l'ADN qui sont repliés et ne codent pas, mais qui semblent répondre à une logique. Certains comparent ses séquences à une sorte de "langage" avec ses mots, qui se répètent, et ses règles grammaticales qui structurent l'ensemble. En outre des rapports harmoniques et fractals semblent relier de grandes portions de l'ADN. Les introns sont officiellement inutiles mais ils constituent 95% de notre code génétique. Encore une fois, cela donne la mesure de notre ignorance.

Le génome semble répondre à un ordre profond et complexe dont nous n'avons pas percé les premiers mystères. La très médiatique aventure du séquençage du génome humain, par exemple, achevé en 2003, n'a amené que des questions, et aucune application pratique pour le moment. On n'en entend plus parler.

Voilà pourquoi l'assurance techniciste affichée par les semenciers est une imposture. Leur technique est très rudimentaire, dangereuse, inutile et joue sur des mécanismes que nous ne comprenons pas. Ce qui est quasiment certain, en revanche, c'est que la transgenèse telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui viole les équilibres naturels, au même titre que les diverses pollutions de notre ère industrielle, mais à un autre niveau, un niveau probablement plus profond.

Ce petit éclairage vous permettra de mieux comprendre les résultats de cette étude russe commentés par Mediapart et reproduit dans ce billet.

La suite


Strict Standards: Non-static method dcPagination::showNavigation() should not be called statically in /home/gillesbe/www/ramassi/dotclear/themes/keepsake/list.php on line 70

Strict Standards: Non-static method utf8tools::utf8Encode() should not be called statically in /home/gillesbe/www/ramassi/dotclear/ecrire/tools/pagination/functions.php on line 53

Strict Standards: Non-static method utf8tools::seemsUtf8() should not be called statically in /home/gillesbe/www/ramassi/dotclear/ecrire/tools/pagination/lib.utf8tools.php on line 69