Strict Standards: Non-static method dcRelatedPages::relatedMode() should not be called statically in /home/gillesbe/www/ramassi/dotclear/themes/keepsake/template.php on line 55

Des projets pour votre bien

Dans cet article, vous apprendrez que la Commission Européenne propose une nouvelle loi qui interdit de cultiver, même dans son propre jardin, des espèces végétales n'ayant pas été testées et approuvées par une nouvelle agence (Agence Européenne des Variétés Végétales).
Il s'agit ni plus ni moins de privatiser le végétal de notre planète et d'obliger tous les jardiniers et paysans de la Terre à acheter chaque année leurs semences à une multinationale. Une politique qui ruine de nombreux paysans chaque année.
Sans oublier que les espèces vendues sont de plus en plus des OGM, beaucoup moins efficaces à moyen et long terme que les semences naturelles ; et grosses consommatrices de produits chimiques, que ce soit en engrais ou en pesticides. C'est également une catastrophe pour la biodiversité.
Enfin, il s'agit d'une victoire du lobbying et de la corruption, contre la volonté et l'intérêt des populations. Une preuve supplémentaire que nos politiques ne nous représentent pas.

Autre projet tout aussi généreux : punir d'un an de prison tout contribuable devant plus de 5000 euros au fisc en Grèce. Avec le jeu des pénalités c'est vite arrivé. Il s'agirait de créer des camps de travail spéciaux pour ce type de peine... Un bon moyen de forcer les mères célibataires à se prostituer, une activité en pleine explosion dans le pays. On voit que les plans de la troïka portent leurs fruit, on sent bien que la population vit de mieux en mieux et que les perspectives économiques s'améliorent, c'est un vrai succès.

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, l'oncle Sam complote actuellement pour votre bien. Le projet de marché commun transatlantique avance à grand pas. L'Humanité s'est même procuré des documents de travail datant du 12 mars. Ses amendements ont dû être votés le 23 mai dernier, pourtant pas un mot dans la presse. Il s'agit d'harmoniser l'Europe sur les États-Unis. Nos normes environnementales, notre droit du travail, nos protections culturelles, nos dispositions juridiques ou sanitaires vont devoir être revus à la baisse. On dira que c'est Bruxelles, que l'on ne peut rien y faire. Cela se fera contre l'avis des peuples. Et au nom de la démocratie !

Trackbacks

Pour faire un tracback sur ce billet : http://ramassi.net/tb.php?id=846