Strict Standards: Non-static method dcRelatedPages::relatedMode() should not be called statically in /home/gillesbe/www/ramassi/dotclear/themes/keepsake/template.php on line 55

Nouvelle vague massive de privatisations en Europe (depuis 2007)

Explication des Echos.

Cela risque de continuer jusqu'au jour où l'Etat n'aura plus rien. L'armée américaine envoie de plus en plus de sous-traitants en guerre, comme la fameuse société de mercenaires Blackwater, qui a changé de nom pour s'appeler Xe.

Que se passera-t-il lorsque les Etats n'auront plus rien? Disparaitront-ils? Quel sera le support de leur autorité? Quels seront leurs moyens de faire respecter la loi? Leur restera-t-il un quelconque pouvoir? Comment se comporteront les gigantesques groupes privés qui possèderont tout? Que restera-t-il de la démocratie? Pourquoi avançons-nous dans cette direction sans nous poser ces questions?

Est-ce un début de réponse? Un nouveau projet de loi envisage d'interdire aux agriculteurs un geste millénaire : semer les graines issues de leur récolte. Ils seront obligés d'acheter leurs semences à des multinationales, sous peine de poursuites. Les entreprises s'accaparent ainsi un bien commun, et démontrent au passage leur appétit sans limite : elles veulent non seulement les États mais aussi le vivant, l'eau, les plantes, la nourriture, la terre.

Que restera-t-il ensuite? Les hommes. Et le combat est déjà engagé puisqu'une entreprise peut légalement breveter un gène, et se revendiquer propriétaire d'une partie de votre génome. La cour suprême des Etats-Unis autorise même de se rendre propriétaire d'une composition de matière fabriquée par l'homme, mais à l'heure actuelle il est interdit de breveter un être humain, c'est la seule limite posée. Cependant, aucune définition de l'humain n'est donnée...

Trackbacks

Pour faire un tracback sur ce billet : http://ramassi.net/tb.php?id=903